Garde robe de voyage

Il est temps de tordre le cou à une idée reçue tenace : ce n’est pas parce qu’on est en voyage que l’on est obligé de renoncer à son élégance coutumière !

Il est tout à fait possible aujourd’hui de partir pour une semaine à l’étranger – pour le plaisir comme pour raisons professionnelles – avec une garde-robe permettant de passer du casual au chic.

 

 

Il existe notamment aujourd’hui des costumes conçus pour le voyage, et en les pliant soigneusement, vos autres vestes et pantalons n’auront besoin que d’un léger rafraîchissement une fois arrivé (la plupart des hôtels disposent de fers à repasser, ou vous pouvez emporter avec vous un petit appareil à vapeur).

Sachant cela, on pourrait donc penser que l’on peut aisément voyager avec ses costumes favoris. Ce n’est pas faux, mais quelques conseils simples vous assureront, même en cas d’accident, de pouvoir rester sur votre 31.

Premier conseil : construisez votre valise en prévoyant un ensemble par jour (et un de sécurité). Mais soyez malins en choisissant vos costumes !

Pour une semaine type « business », vous avez besoin a minima :

  • d’un costume de voyage, porté dans l’avion ou le train, et qui permet d’enchaîner directement sur vos réunions (vous pourrez également le porter le jour du retour, où à la fin de votre séjour) ;
  • d’un costume classique qui, bien plié, ne risquera rien dans votre valise, et que vous pourrez porter deux fois ;
  • d’un ensemble dépareillé, constitué d’une veste et de deux pantalons pour le soir et les journées plus « casual » ;
  • de cinq chemises.

Bien sûr, libre à vous d’emporter un ou deux éléments en plus, qui peuvent s’accorder avec l’essentiel de votre garde-robe, par sécurité ou par simple coquetterie. En tout état de cause, le maître-mot est la modularité.

Deuxième conseil : choisissez avec soin, là aussi, vos accessoires (tels que pochettes, cravates, ceintures, boutons de manchettes) ; et n’hésitez pas, pour le coup, à en prendre plus que le strict nécessaire. Cela ne va pas beaucoup encombrer votre valise – ils prennent nettement moins de place que vos costumes –, et présente l’avantage de vous permettre de « rentabiliser » au maximum votre garde-robe en vous permettant de reporter quelques pièces : la même veste ne produira pas la même impression portée avec une cravate stricte qu’avec une pochette plus fantaisie. Seule exception : en ce qui concerne les chaussures, mieux vaut emporter de quoi les cirer que de prendre plus de deux paires.

Troisième conseil : regardez la météo, bien sûr, mais pas que la température : regardez aussi l’humidité. En fonction de ces deux facteurs, vous privilégierez des textiles différents. Par exemple, le coton est déconseillé pour les climats humides, même chaud, car il absorbe trop l’humidité ; préférez-lui les laines fines ou épaisses selon la température. Pour un climat chaud et humide, par exemple, les laines froides ou des frescos sont idéales (tissus dont les fibres de lainessont torsadées – retors – afin qu’il respire et se froisse peu).Le lin, certes agréable à porter dans des pays chauds, se froisse trop facilement et sort rarement indemne de la valise.

Conseil bonus : prenez avec vous un petit nécessaire à couture, avec au moins deux boutons de secours pour chacune de vos tenues et des fils des couleurs appropriées. Vous pouvez également glisser dans votre valise une brosse à vêtements afin d’être en mesure de dépoussiérer le soir vos vestes et pantalons, surtout s’ils sont de coloris foncés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>