Quel tissu pour un costume d’hiver ?

En hiver, il n’est pas toujours évident de savoir comment s’habiller. Et si on peut superposer maillot, chemise, gilet, veste, et manteau… le confort et l’élégance ne sont pas toujours à l’ordre du jour. Aussi, plusieurs tissus sont tout indiqués pour des costumes hivernaux.

Le tweed

Le tweed, tissu chaud par excellence, est très tendance cette saison. Indémodable depuis 300 ans, il apporte une touche d’élégance toute britannique. Si différents motifs l’accompagnent (carreaux-fenêtres, chevrons, pied de poule, etc.), il est souvent accompagné d’une note très « chasse » ou « campagne », apportant un côté « gentleman farmer ». Note qui s’accroît s’il est par exemple porté en veste unique, pourquoi pas agrémentée de coudières en cuir et de poches plaquées. Au contraire, porté dans un style épuré, en version plus slim et avec des motifs moins marqués, le tweed devient plus urbain et présente une alternative intéressante pour un costume d’hiver.
Cette saison, il faudra aussi compter avec le Donegal, une autre version du tweed : généralement un peu plus fin, plus doux et sans réel motif. C’est un tissu faux-uni, avec un dessin « moucheté » assez simple qui convient parfaitement pour les costumes chauds tout en gardant un aspect plus léger que le tweed.

La flanelle

La flanelle ensuite reste un incontournable du costume d’hiver. C’est une étoffe douce de laine peignée ou cardée, à tissage assez lâche. On trouve différents grammages en fonction de la destination : autour de 280gr/m2 pour des costumes portés dans des bureaux ou au-dessus de 320gr/m2 pour des costumes qui seront portés principalement en extérieur. Le tombé de ces costumes est impeccable, et pour un peu plus de souplesse, les maisons de tissus peuvent introduire du cachemire (autour de 10%) à la flanelle de laine.

Le velours

Autre matière en vue quand arrivent les premiers froids : le velours (coton). Si l’on choisira plutôt un velours lisse type palatine pour des costumes de cérémonies ou de soirées, les velours côtelés peuvent eux, être portés au quotidien. Suivant la largeur des côtes, le costume aura une allure plus ou moins moderne. Ainsi, le milleraies, velours à minuscules côtes, est-il plus contemporain que son cousin le velours corduroy aux côtes plus larges, plus dessinées. Niveau ajustement, ces dernières années, le costume en velours est porté plus près du corps et du stretch a été introduit par les maisons de tissu apportant ainsi une touche plus actuelle à ce tissu longtemps estampillé « années 70 ».

Pour information, les flanelles et les velours seront également parfaits pour faire confectionner des pantalons d’hiver dans des versions habillées ou plus décontractées pour le weekend. Ils peuvent notamment accompagner des vestes en jersey de laine, autre tissu intéressant en hiver pour des blazers ou des Teba jacket.

Les motifs

Et parmi les motifs en vogue cette saison, il faudra compter avec le micro pied-de-poule, ainsi qu’avec le motif caviar, qui apportent un côté faux-uni aux costumes.

 

Evidemment, pour ces ensembles d’hiver on choisira des matières 100 % laine (sauf pour les velours en gros coton) aux grammages un peu lourds, ou des laines mélangées, ou pourquoi pas des 100 % cachemire. Ces derniers, bien que chauds, restent toutefois un peu plus délicats et plus fragiles. On les réservera donc pour la confection de veste, de gilet ou de costume pour des occasions particulières.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *